Enes Kanter : “Si la saison s’arrêtait là, on devrait donner le titre de MVP à Adam Silver”

Enes Kanter : “Si la saison s’arrêtait là, on devrait donner le titre de MVP à Adam Silver”

Le pivot turc des Boston Celtics Enes Kanter fait partie des joueurs testés pour le coronavirus puisque les Celtics avaient affronté les Nets. Son coéquipier Marcus Smart a été testé positif, mais l’ancien Knick ne s’inquiète pas pour l’arrière.
“Quand j’ai su que Marcus Smart était malade, je lui ai envoyé un message pour savoir comment il se sentait, pour être sûr qu’il allait bien. Mais ce virus n’a jamais eu à affronter quelqu’un comme Marcus Smart. Il va rester fort, positif, peu importe ce qu’il faut faire pour battre ce virus, il va le faire. Tout ce que je peux faire pour lui en ce moment, c’est m’arranger pour qu’il reste motivé, positif et prier pour lui.” Enes Kanter.
Il trouve que le boss de la NBA Adam Silver gère très bien la situation.
“Pour ce qui est de la NBA, j’ai le sentiment que ce qui est le plus important, c’est la sécurité des joueurs. Si vous regardez ce qu’il se passe, la NBA a été la première ligue à suspendre la saison. Dans le cas où cet exercice ne reprendrait pas, il faudrait donner le titre de MVP à Adam Silver parce qu’il fait du super boulot. Il garde les joueurs en sécurité, prend ses responsabilités et dit : “Hey, on doit faire ça.” Il n’y a qu’une seule chose sur laquelle on peut avoir un contrôle : la manière dont les autres sont affectés par ça.” Enes Kanter.
Et comme il fait entièrement confiance à Silver pour gérer les choses, il préfère ne pas faire de plans sur la comète par rapport aux événements à venir.
“Les gens disent que le virus va mourir avec le beau temps qui arrive, mais quand on regarde certains pays comme l’Australie, il y a quand même le virus. Je ne suis pas certain que ça se passe comme ça. Souvent, on me demande quand auront les playoffs, la draft, la free agency si la saison reprend en juillet ou en août. Mais je n’en sais rien.” Enes Kanter.
Le Turc a aussi rapidement évoqué le cas Rudy Gobert, qui a été le centre d’une polémique aux Etats-Unis. La raison ? Il s’est moqué du virus, en touchant les micros des journalistes pendant une conférence de presse, avant d’être le premier joueur contrôlé positif quelques jours plus tard.
“Pensez à ça deux secondes : oui, c’était débile de la part de Rudy de toucher tous ces micros et je ne vais même pas en parler, mais si Rudy n’avait pas été testé positif ce soir-là, il aurait pu contaminer encore plus de gens pendant cinq ou six jours. Beaucoup de personnes, joueurs ou coachs auraient pu être infectés. Il faut voir les deux côtés des choses. Ce qu’il a fait était débile, mais d’un autre côté beaucoup d’autres personnes auraient pu être contaminées et ça aurait été un cauchemar.” Enes Kanter.
Kanter tourne à 8,2 points et 7,7 rebonds par match cette saison.

Leave a Reply