David Fizdale cible deux profils nécessaires aux Knicks

David Fizdale cible deux profils nécessaires aux Knicks

Lors de la saison et demie qu’il a passée aux Knicks, David Fizdale n’a pas franchement convaincu, et c’est un euphémisme. Mais ce n’est pas parce qu’il s’est fait virer par la franchise de New York qu’il a arrêté de la suivre. Il vient notamment de donner des conseils à ses anciens employeurs pour la draft à venir. Et selon lui, le front office devrait se pencher sur un profil particulier : un meneur capable de dégainer de loin. Le but ? Permettre à Mitchell Robinson de s’épanouir.

“En regardant le roster sur le poste de meneur, j’aime Elfrid Payton, Dennis Smith Jr et Frank Ntilikina, on remarque une chose : c’est qu’aucun des trois n’est un vrai shooteur à trois points régulier en sortie de pick-and-roll (respectivement 20, 30 et 32% cette saison ndlr). Et si vous avez un super talent comme Mitchell, qui, je pense, pourra être un des meilleurs pivots sur les dix dernières années, il faut avoir un gars qui peut dégainer sur pick-and-roll. Et si vous devez vous battre pour passer dessus l’écran, alors d’un coup Mitchell va avoir l’air complètement différent, et sa production va monter d’un cran.” David Fizdale.

Cette saison, Robinson tourne à 9,7 points et 7rebonds par match. Il affiche en plus un pourcentage aux tirs de 74%, ce qui, si la saison se terminait aujourd’hui, constituerait un record NBA sur une saison régulière. Une adresse qui s’explique notamment par sa détente, qui lui a permis de développer une belle relation sur alley-oop avec Ntilikina et Payton.

Toujours selon Fizdale, il faudrait un autre joueur :

“L’autre pièce du puzzle qui manque, c’est un poste 4 capable de vraiment enfiler des perles à trois points. Comme j’ai toujours dit, la clé pour le développement des joueurs, c’est le spacing. Si vous voulez que vos joueurs fassent une bonne impression sur le terrain, il faut écarter le jeu.” David Fizdale.

Ironiquement, les Knicks avaient déjà cet intérieur capable de sortir son vis-à-vis de la raquette en la personne de Kristaps Porzingis. Le Letton de 2m21 tourne à 26% de loin en carrière et il s’éclate aux côtés de Luka Doncic à Dallas, où il a été tradé, à sa demande, l’année dernière.

Via The New York Post.

Leave a Reply