Jayson Tatum : « On a eu peur quand Marcus a appris qu’il l’avait alors qu’il n’avait aucun symptôme »

Jayson Tatum : « On a eu peur quand Marcus a appris qu’il l’avait alors qu’il n’avait aucun symptôme »

Depuis son retour de Milwaukee, où les Celtics devaient jouer contre les Bucks avant la suspension de la saison NBA, Jayson Tatum est confiné chez lui à Boston. Heureux d’avoir échappé au COVID-19 alors que son coéquipier Marcus Smart, aujourd’hui débarrassé du virus, avait lui été testé positif.

« On a eu peur quand Marcus a appris qu’il l’avait alors qu’il n’avait aucun symptôme. On s’est dit : ‘Wow, n’importe lequel d’entre nous pourrait l’avoir aussi’. » Jayson Tatum

Pendant une semaine et demi néanmoins, l’ailier, placé en quarantaine en attendant le résultat, n’a pas pu voir son fils.

« Je n’ai jamais été aussi longtemps au même endroit que lui sans pouvoir le voir. C’était dur. On se voyait en FaceTime tous les soirs, et pendant la journée. » Jayson Tatum

De son propre aveu, manger et regarder la télé a occupé la plupart de ses journées au départ, mais la livraison par sa franchise de matériel lui a permis de reprendre une certaine routine d’entraînement depuis.

« Je n’ai pas dribblé une seule fois depuis, pas shooté un seul lancer-franc, ça fait bizarre. Je regarde mes highlights tous les jours, j’ai regardé tous mes matchs de cette saison. Ceux de mon année rookie aussi. Et mes highlights de lycée, d’université. Tout ce que je peux trouver, je regarde. » Jayson Tatum

Face aux gens qui osent encore prendre à la légère les mesures nécessaires pour lutter au mieux contre l’épidémie.

« C’est frustrant parce que rester à la maison ce n’est pas la pire chose qu’on puisse te demander. Tu as à manger, tu as la télé, le wifi. Tu as tout ce qu’il faut, surtout si tu as mon âge. Si tu n’a pas d’enfants, reste à la maison c’est tout. Tu rends les choses plus compliquées pour tout le monde et tu ne fais que prolonger la durée du confinement si tu sors. » Jayson Tatum

via MassLive

Leave a Reply