S’inspirer de Kobe Bryant pour l’après, le souhait de Pau Gasol

S’inspirer de Kobe Bryant pour l’après, le souhait de Pau Gasol

Directement engagé dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus, Pau Gasol a signé une tribune dans laquelle il incite tout le monde à prendre ses responsabilités si ce n’est pas déjà fait et à réfléchir à « l’après » crise. Extrait.

« J’ai récemment lu une histoire provenant d’Espagne qui m’a vraiment secoué. Dans l’un des quartiers les plus animés de Madrid, il y a un centre commercial appelé Palacio de Hielo (Ice Palace). C’est un grand centre commercial avec des magasins et des restaurants, et sa principale attraction est une patinoire de taille olympique. Aujourd’hui, le centre commercial est vide, les Espagnols ayant reçu l’ordre de rester chez eux. La patinoire elle, a été convertie en morgue de fortune. Imaginez : une patinoire… est devenue une morgue. Ces derniers jours, Madrid a annoncé la conversion d’un second bâtiment en morgue de fortune. La vie a changé à ce point en Espagne, en si peu de temps. » Pau Gasol

[…] Un jour, cette crise passera. Alors que nous faisons tout notre possible aujourd’hui pour ‘aplatir la courbe’, nous devons commencer à également réfléchir à ce qui vient après. L’une de mes grandes inquiétudes, c’est alors qu’on se bat actuellement contre cet ennemi invisible, un autre arrive. Cette semaine les Nation Unies ont averti que la bataille contre le coronavirus entraînerait ‘une instabilité, une agitation et un conflit accrus’. Dans les mois qui viennent, la vie pourrait reprendre son cours normal à certains égards, mais à d’autres elle aura changé. Les gens se sentiront blessés, vulnérables et en colère. Des vies et des moyens de subsistance auront été perdus. Pendant que nous nous battons contre le virus aujourd’hui, nous devons nous préparer à cette réalité à l’horizon. Quand ce moment arrivera, ne rien avoir appris de cela serait un rendre un énorme mauvais service à toutes les personnes qui se sont battues contre l’épidémie et à toutes celles qui en sont mortes.

Cela me fait penser à quelque chose que j’ai appris d’un ancien coéquipier. Sa façon de répondre aux revers était l’une des choses les plus remarquables que j’ai vues dans ma vie. Il voyait l’adversité comme une excellente façon d’apprendre, et une opportunité d’en sortir grandi. Ce coéquipier c’était Kobe Bryant. Kobe me manque beaucoup ces temps-ci, et les choses qu’il m’a apprises résonnent plus fort que jamais en moi. On a besoin de cette mentalité aujourd’hui. On ne contrôle peut-être pas grand-chose, mais nous pouvons quand même faire des choix. La façon dont nous répondrons à la pandémie et ses répercussions, définira cette période de notre histoire. En ressortirons-nous reconnaissants et unis ou rancuniers et divisés ? »

via Players’ Tribune

Leave a Reply