Goran Dragic : “Je ne pensais pas être capable d’accepter aussi facilement le fait de ne plus être titulaire”

Goran Dragic : “Je ne pensais pas être capable d’accepter aussi facilement le fait de ne plus être titulaire”

Avec un bilan de 41 victoires et 24 défaites avant la pause, le Heat réalise une saison de haute facture. Actuellement 4e de la Conférence Est, les hommes de South Beach devraient être un vrai poil à gratter pour n’importe quelle équipe, à condition que les playoffs aient lieu. Goran Dragic ne cache pas sa frustration dans le cas où la saison n’irait pas à son terme.

“Vous avez toujours ça en tête, et si ? Ce serait difficile à accepter si nous ne pouvions pas défendre nos chances et montrer que nous sommes une bonne équipe en playoffs.” Goran Dragic

Si cette situation pourrait aussi changer la donne pour tous les free agents 2020, le meneur slovène assure ne pas s’en préoccuper pour l’instant.

“Actuellement, je ne pense pas du tout à la free agency pour être honnête. J’ai d’autres problèmes. Mon oncle est coincé aux États-Unis. J’essaye de le ramener dans son pays d’origine, donc je suis au téléphone 24h/24 avec le gouvernement. C’est une situation complètement folle pour ma famille et moi. Je veux juste en finir avec ça, et avec un peu de chance, quand le virus ne sera plus là, je penserai à la free agency et à mon avenir.” Goran Dragic

Venant du banc cette saison, Dragic affiche des moyennes de 16.1 points, 3.1 rebonds, et 5.4 passes en moins de 30 minutes. S’il admet avoir dû s’adapter à un nouveau rôle, le slovène s’est dit satisfait par sa saison jusqu’à présent.

“Je définirai ma saison de vrai succès pour moi, surtout après cette blessure. Vous commencez un peu à douter quant à votre retour. Je sais que je peux encore faire mieux, mais je ne pensais pas être capable d’accepter aussi facilement le fait de ne plus être titulaire. Vous devez vous adapter et accepter un rôle différent. Venir du banc, je suis sûr que ça va me permettre de jouer plus longtemps. C’est le but, je veux jouer autant que je peux, de longues années au sein de cette organisation.” Goran Dragic

Le Heat devrait avoir le cap space nécessaire pour le conserver la saison prochaine. Cependant, la possibilité de signer un plus long contrat est plus hypothétique dans la mesure où les équipes souhaitent garder de la flexibilité pour la free agency 2021. S’il se verrait bien poursuivre l’aventure, le vétéran a bien conscience qu’il est toujours difficile de prédire l’avenir.

“Nous aimons être ici. C’est un bel endroit pour vivre, les enfants vont à l’école ici. Donc évidemment c’est une des options qui se trouve en haut de la liste. Comme j’ai dit, on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve, comment se passeront les discussions, nous verrons. Nous choisirons la meilleure situation pour notre famille. Quand vous avez un contrat, au moins vous êtes sûr d’avoir un boulot. Actuellement, je joue bien et je sais que je vais surement continuer à jouer. Quelqu’un va me signer. Mais tant que vous n’avez pas apposé votre signature, rien n’est fait. C’est une partie du business. Le principal pour moi cette saison était de montrer que j’étais en bonne santé et que je pouvais toujours bien jouer. Je l’ai fait.” Goran Dragic

Via Miami Herald

Leave a Reply