Les Warriors ont-ils trouvé la solution à un de leurs gros soucis ? Draymond Green : « Ce n’est pas totalement nouveau pour moi »

Les Warriors ont-ils trouvé la solution à un de leurs gros soucis ? Draymond Green : « Ce n’est pas totalement nouveau pour moi »

- dans Golden State Warriors - NBA, Infos NBA
Commentaires fermés sur Les Warriors ont-ils trouvé la solution à un de leurs gros soucis ? Draymond Green : « Ce n’est pas totalement nouveau pour moi »
@Christophe Brouet

Depuis le début de saison le banc des Warriors est en grande difficulté, à l’opposée du 5 majeur, toujours très performant. Les minutes sans Steph Curry depuis le début de saison ont été catastrophiques pour les champions en titre, comme le montrent les chiffres. Quand Curry est sur le terrain cette saison, les Warriors ont scoré 145 points de plus que leurs adversaires en 588 minutes, et quand il n’est pas sur le parquet, soit 329 minutes, les Californiens affichent un déficit de 145 points. Pas besoin d’être un génie pour comprendre d’où vient le bilan décevant des Warriors, 9 victoires et 10 défaites.

De ce fait Steve Kerr cherche des solutions et il l’a peut-être trouvée. Alors qu’il était hors de question de changer le 5 majeur pour mettre Klay Thompson sur le banc et Jordan Poole dans le 5 majeur, depuis la rencontre face aux Rockets, Kerr a décidé de donner le rôle de leader de la second unit à Draymond Green, accompagné de Jordan Poole, et Andrew Wiggins.

Après un terrible 13-0 encaissés face aux Rockets en début de seconde mi-temps, en dernier acte Kerr a mis Green dans la second unit à la place de Kevon Looney et ça a bien fonctionné. Cette nuit aussi les minutes du banc ont été intéressantes avec le 5 Jordan Poole, Donte DiVincenzo, Wiggins, Anthony Lamb et Green, avec enfin des joueurs en positif : +14 pour Lamb, +19 pour Poole et +6 pour DiVincenzo

« Ça a l’air bien », a dit Kerr. « Nous allons continuer à le faire ».

Green a expliqué que l’objectif de cette second unit n’était pas forcément de faire la différence, mais il faut au moins qu’elle soit capable de ne pas perdre de terrain, ce qui est quasiment systématiquement le cas depuis le début de l’exercice.

« En tant que second unit, votre boulot n’est pas d’entrer sur le terrain et de construire une avance, » a expliqué Green. « Votre boulot est de maintenir l’avance. Si la première unit n’a pas réussi à créer un écart, alors votre boulot est de ralentir et de contrôler le match. Je me concentre sur ça. J’essaye juste d’aider cette unit à jouer le plus possible un basket sans erreur.

Pour ça, Green endosse un rôle différent du premier 5 avec 2 choses en tête.

« Tout d’abord, j’essaie juste de ralentir le jeu, » a expliqué Green. « Ce 5 ne devrait pas jouer aussi vite que le 5 majeur. Il doit être plus méthodique. Il doit y avoir plus de systèmes mis en place. Il doit y avoir plus de mouvements structurés par opposition aux mouvements aléatoires et aux attaques aléatoires du 5. Pour moi il s’agit simplement d’essayer de ralentir le jeu de ce 5 et ensuite le plus important, c’est de s’assurer que ce 5 défend. »

Toutefois, si ce 5 devient solide défensivement, il pourra y avoir un peu plus de liberté offensivement et plus de rythme pour se projeter vers l’avant.

« Si nous continuons à faire des stops avec ce 5, alors nous pourrons vraiment accélérer le jeu », a déclaré Green. « Ce sera bénéfique pour ce 5. Au fur et à mesure que Jordan (Poole) va se sentir plus à l’aise avec moi dans ce groupe, cela le libérera aussi en transition. Je pense que cela doit être une priorité pour ce groupe ».

Mais se pose une autre question : est-ce que diminuer les minutes communes du duo Curry – Green, un des meilleurs duos depuis une décennie, ne va pas impacter les minutes de Curry lorsqu’il est sans son acolyte ?

« Ce n’est pas totalement nouveau pour moi », a déclaré Green. « Ce n’est pas quelque chose que nous avons fait depuis un certain temps. Mais ce n’est pas comme si je devais m’adapter à quelque chose que je n’ai jamais fait. Cela dit, quel danger cela représente-t-il ? Je le vois plus comme un filet de sécurité que comme un danger. Parce que nous pouvons tous les deux mettre en place l’attaque. C’est la chose la plus importante, surtout pour la second unit : qui va mettre l’équipe en place et en mouvement ? Il y a des moments où vous demandez à Jordan de marquer des points, vous lui demandez de faire participer tout le monde à l’attaque. Il a 23 ans. Il est dans sa quatrième année. Il faut un certain temps pour comprendre. Donc je vois ça plus comme un filet de sécurité que comme un danger du fait que l’un de nous est sur le terrain presque tout le temps. Je pense que c’est super pour nous ».

Via The Athletic

Partez à Miami ! ✈️🏨🏀😍

C'est ici :