A la découverte de l’équipe de France U17 : Théo Maledon, ça respire le basket

A la découverte de l’équipe de France U17 : Théo Maledon, ça respire le basket

Les bleus sont en demi-finale de la coupe du monde U17 et on continue notre revue d’effectif. Après Killian Hayes hier, focus sur le second larron du super trio des bleuets Théo Maledon.

Quand on est fils de parents basketteurs et que l’on débute ce sport en club à 3 ans, il y’a de fortes chance que l’on atteigne un bon niveau. Et bien Théo Maledon a fait mieux, il n’est plus loin du très très haut niveau. Le jeune français est l’un des plus gros prospects européens, au même niveau que son coéquipier Killian Hayes. Le meneur évolue actuellement à l’ASVEL, après avoir décidé de quitter le Centre Fédéral avec deux ans d’avance. Théo était entré au Pôle France en 2015 avec un an d’avance. Durant cette période, il a remporté l’Euroleague Junior avec des joueurs plus âgés que lui. Rejoindre l’ASVEL signifiait qu’il pourrait s’opposer aux professionnels à l’entrainement. Maledon a fait mieux que ça, il a joué en professionnel. En parallèle il continue de mener à bien son projet scolaire, un baccalauréat scientifique avec un an d’avance. Le leader du vestiaire de la génération 2001 impressionne sur et en dehors du parquet.

Pour commencer, Théo Maledon a d’excellents atouts physiques : 1m95 (en chaussures) et presque 2m05 d’envergure avec de grandes mains. Ce sont ces atouts qui font de lui tout d’abord un bel athlète, longiligne avec de bons bras musclés, un corps à développer qui sera parfait pour la NBA. Mais Maledon manque d’exploisivité, ses premiers appuis ne sont pas foudroyants même s’il y’a une progression dans le domaine. Il parvient tout de même à compenser le manque de vivacité, tonicité avec son corps et en particulier ses longs bras. Offensivement il sait à peu près tout faire, c’est un joueur très fluide et bien coordonné. Son shoot est très bon pour son âge, il a une belle mécanique et lâche le ballon assez rapidement. Sa sélection de tir est bonne, il ne force rien du tout. Maledon a un réel potentiel de Spot-Up shooter, son Pull-Up doit être encore peaufiné mais laisse présager de bonnes choses. Il est beaucoup plus à l’aise avec du temps et de l’espace. La principale difficulté pour lui est de créer son espace pour shooter. Son handle ne l’aide pas, encore trop moyen pour un joueur à son poste. Près du cercle son toucher est bon mais il a du mal à y accéder. Son floater est lui en progression.

La plus grosse qualité chez Maledon est son QI basket. Il sait tout simplement jouer. Il sent parfaitement le jeu, c’est un joueur très intelligent. Il fait preuve d’une grande maturité, assez rare à son âge. Le meneur sait ralentir le tempo si le match s’emballe en sa défaveur. Il n’est pas égoïste et joue bien avec ses partenaires. Maledon a beaucoup progressé sur pick&roll, c’est devenu un passeur très créatif. Passe avec rebond, au dessus de la défense ou à l’opposé dans le corner il sait faire. Sa lecture des défenses est de très haut niveau, le Villeurbannais peut vous sortir d’une situation désespérée par une passe venue d’ailleurs. C’est un joueur technique avec un excellent footwork accompagné d’un contrôle total de son corps. Pour résumer, offensivement c’est très complet, il combine scoring et playmaking.

De l’autre côté du terrain, Théo impressionne beaucoup également. C’est un très bon défenseur sur l’homme, ses longs bras et ses outils physiques lui permettent d’être un leader défensif également. Parfois il ne met pas l’envie nécessaire ou se fait dépasser à cause de son manque de vitesse latérale mais le potentiel est bien présent.

Maledon a peut-être un gros défaut à corriger, son manque d’agressivité. Il donne l’impression d’être timide parfois, alors qu’il pourrait marcher sur son adversaire. Son corps paraît raide et pas assez relâché de temps en temps. Ce sont des choses qui se corrigent, il y’a donc de l’espoir. Surtout que Maledon continue de grandir et de progresser au niveau de ses skills. C’est un jeune très talentueux, un potentiel two-way player. En an c’est le joueur qui a le plus progressé de sa génération. S’il continue sur ce rythme c’est un premier tour de la draft NBA qui l’attend, voire mieux.

Leave a Reply