Ben Simmons : « Pour n’importe quel big man c’est difficile de me défendre »; « Son body language, les expressions sur son visage […] Il y avait une détermination »

Ben Simmons : « Pour n’importe quel big man c’est difficile de me défendre »; « Son body language, les expressions sur son visage […] Il y avait une détermination »

Dans la victoire des 76ers 117-111 à Brooklyn lundi soir, Ben Simmons a rendu une copie complète : 34 points (record en carrière égalé) à 12/14 (10/14 aux lancers-francs), 12 rebonds, 12 passes, 5 interceptions et 2 contres.

« Il a été on ne peut plus dominant, que ce soit en porteur de balle, en poseur d’écran ou en cible au poste. En défense il défendait sur le 5 adverse. Il a tout simplement été incroyable. » Brett Brown
« J’ai simplement partagé mon énergie défensive avec les gars, j’ai communiqué, utilisé ma voix sur le terrain. J’ai démarré le match avec cette envie de gagner. Je sais que ce sera difficile à chaque fois qu’on jouera cette équipe. Je voulais juste gagner. » Ben Simmons
« L’énergie de Ben est contagieuse. Il jouait à un niveau de type All-NBA ce soir, il a pris le contrôle du match. Ensuite ça a simplement déteint sur nous tous je pense. » Al Horford

Utilisé une partie du match en tant que back-up au poste 5, il a – associé à Raul Neto à la mène – fait pas mal souffrir le beaucoup plus frêle rookie Nicolas Claxton.

« Pour n’importe quel big man c’est difficile de me défendre quand j’attaque. Ce n’est pas un tacle envers qui que ce soit, mais je suis plutôt rapide et je peux pénétrer. Et puis Raul, qui a un super toucher et un super QI basket, arrive à me trouver, crée beaucoup de choses et fait les bonnes lectures en sortie de pick. » Ben Simmons

Élu joueur de la semaine passée, Simmons a signé là son 4ème triple-double de la saison et son 26ème en carrière (203 matchs). Il est aussi devenu le premier Sixer à au moins 30 points, 10 rebonds, 10 passes et 6 interceptions depuis George McGinnis (3 fois All-Star, 2 fois champion ABA) en 1976.

« Il a bien rempli la feuille de stats, de partout. Mais ce que je vois c’est son état d’esprit, son ‘body language’, les expressions sur son visage, tout cela transparaissait : ‘On va gagner, vous allez vous accrocher à moi et je vais vous porter’. Et c’est ce qu’il a fait de beaucoup, beaucoup de façons ce soir. Il y avait une détermination. Un esprit. Une performance engagée en attaque et en défense, il n’allait pas laisser l’équipe perdre. » Brett Brown

Avec cette victoire, le bilan des Sixers se porte à 29-16 pour une 5ème place à l’Est. Ce match a aussi été l’occasion d’enchaîner un 2ème succès de rang à l’extérieur, alors que l’équipe restait sur 6 revers loin de sa salle avant ses 2 dernières rencontres.

Leave a Reply