Les Spurs touchent le fond; Gregg Popovich : “Notre défense était embarrassante”

Les Spurs touchent le fond; Gregg Popovich : “Notre défense était embarrassante”

Les Spurs sont mauvais en défense cette saison, mais ils ont en sans doute touché le fond cette nuit dans leur défaite contre les Nets en encaissant 139 points (contre 120 marqués). Et sans prolongation !

“Cette défense était molle, embarrassante. Notre cinq titulaire était vraiment soft défensivement. Ça a été compliqué de ce côté du terrain depuis le début de l’année. Si une équipe nous file un coup de main en ne rentrant pas ses tirs, alors on n’a pas l’air si mauvais. Mais s’ils scorent comme les Nets, alors vous voyez à quel point on est mauvais, et ça arrive souvent.” Gregg Popovich, le coach des Spurs.

Effectivement, les Nets ont tout rentré, notamment de loin (53% aux tirs, dont 42 de loin). Ce qui n’empêche pas que la défense des Spurs n’était pas au niveau, et qu’ils ont abandonné beaucoup de points dans la peinture à leurs adversaires. Carls LeVert s’est notamment amusé avec 27 points et un triple double (11 rebonds et 10 passes).

“On ne restait pas devant eux. LeVert et Spencer Dinwiddie, ils n’ont pas arrêté d’aller dans la raquette, ils créaient du jeu pour tout le monde. Donc si on ne garde pas les gars devant nous, les matchs sont longs. On a été nul dès le début. On est arrivé sur le terrain et on les a laissés faire ce qu’il voulait. On pouvait essayer ce qu’on voulait, ça ne marchait pas. On a devoir être meilleur individuellement et en tant qu’équipe. Ce n’était pas bon du tout.” Derrick White.

Vu la piquette, Gregg Popovich est vite passé à autre chose et n’a pas hésité à faire jouer ses jeunes. Luka Samanic a joué ses premières minutes en NBA, Keldon Johnson a pu se montrer, et Quinndary Weatherspoon est entré en jeu pour la seconde fois cette saison. Et ils ont été alignés ensemble sur le terrain, une première. En plus ils n’ont pas démérité, même si c’était le garbage time.

“J’ai trouvé que les gars qu’on a mis dans le quatrième quart-temps étaient plus physiques, avaient une meilleure attitude que n’importe lequel des autres joueurs toute la soirée. Brooklyn a sorti ses titulaires alors qu’il restait 5 minutes, et on a plus marqué. Ces jeunes ont fait du bon boulot en défendant, en gardant leurs adversaires devant eux et en jouant avec de l’impact physique.” Gregg Popovich.

“C’est bien de voir des jeunes sur le terrain pour jouer. Ça représente beaucoup d’aller sur le terrain, de transpirer un peu…” DeMar DeRozan.

Les Spurs sont douzièmes de la conférence, à quatre matchs des Grizzlies, premiers qualifiés en playoffs.

Via The Athletic.

Leave a Reply