Lloyd Pierce : “On a le talent, mais on a besoin de plus. On a besoin de gars qui savent comment gagner”

Lloyd Pierce : “On a le talent, mais on a besoin de plus. On a besoin de gars qui savent comment gagner”

La grosse fin de saison 2018/2019 des Hawks laissait entrevoir pas mal de belles promesses pour la suite. Malheureusement pour eux, l’exercice suivant ne s’est pas bien passé du tout (20 victoires et 47 défaites avant l’arrêt de la saison). Pour essayer de repartir du bon pied, le front office a fait quelques trades permettant de ramener Clint Capela et Skal Labissiere en Georgie. Si le second ne devrait pas avoir un rôle prépondérant, le premier sera lui, selon toute vraisemblance, titulaire. Problème, les deux sont blessés et n’ont pas pu jouer le moindre match avec leur nouvelle équipe, et la situation actuelle les empêche de revenir aussi vite que prévu.

“Le bon côté des choses, c’est qu’ils n’étaient pas au début de leur rééducation. Ils en étaient soit au milieu, soit vers la fin. Les questions qu’on se posait étaient : “Est-ce qu’on peut faire des progrès chaque jour, et comment répondent Skal et Clint ?” On ne peut pas voir ça dans ces conditions. Ils ne peuvent pas non plus faire les entrainements dont ils ont besoin au niveau de l’impact qu’il peut y avoir sur les parquets. Surtout Clint, qui faisait beaucoup de choses pour sa condition physique, pour qu’on voit comment son pied répondait. On ne peut pas évaluer tout ça pour le moment.” Lloyd Pierce, le coach des Hawks.

Autre problème pour le futur des Hawks : tout le calendrier mis en place par le front office pour cet été, afin que les joueurs soient dans les meilleures dispositions possible au début de la prochaine saison est caduque, puisque personne ne sait quand l’épidémie de coronavirus prendra fin. En plus, la situation actuelle empêche la franchise d’Atlanta de préparer correctement la draft. Du côté des joueurs qu’ils ont déjà sous la main, Pierce sait qu’il a de grosses pépites sous ses ordres, entre Trae Young, John Collins et Cam Reddish. Il reste maintenant à les faire progresser pour que l’équipe gagne des matchs.

“Il y aura un changement majeur d’état d’esprit dans notre équipe, et on commence par se concentrer sur notre noyau de cinq, et on va voir comment chaque gars progresse individuellement. Je maintiens qu’il va falloir gagner beaucoup plus de matchs l’année prochaine.” Lloyd Pierce.

Encore quelques questions subsistent pour le coach : il faudra évaluer Reddish et Kevin Huerter, voir ce qu’ils valent réellement, et décider si De’Andre Hunter est un ailier ou un ailier fort. Tout ça pour comprendre comment bien agencer l’équipe autour de Capela et Trae Young.

“On doit ajouter des shooteurs, et progresser dans notre adresse au tir. Ça viendra beaucoup de la progression des gars en interne. Trae a fini à 36%, John Collins 41%, Hunter est à 35 ou 36, Kevin à 38… On doit ajouter du shoot. On doit avoir des gars en plus qui nous donnent la possibilité d’écarter le jeu. Les intangibles que sont la dureté, la polyvalence et le leadership, c’est capital pour une équipe de playoffs, et pour l’instant ce ne sont que des mots, un concept et un état d’esprit. Le plus important, c’est comment on gère les matchs et la vie quotidienne. Ça commence avec moi, mais ça concerne aussi les joueurs. Avoir ça dans notre vestiaire avec notre noyau c’est vraiment important.” Lloyd Pierce.

Cet été, les Hawks auront 49 millions d’espace sous le cap pour recruter un vétéran capable d’apporter ce que demande le coach, même si lui maintient qu’il veut avant tout une progression en interne.

“Une compétition saine, un vestiaire sain, du leadership et un gars qui est là depuis longtemps, qui comprend qu’on aurait dû gagner un match, mais que ce n’est pas comme ça qu’on veut gagner, un gars qui va dans le vestiaire après une victoire et qui gueule en disant : “On était devant de 15 points, on aurait dû tuer le match en prenant 20 points d’avant et ça se joue à 5 points au final.” Ce type de leadership, de dureté et de mentalité, c’est ce qu’on cherche. Maintenant, il faut que les gars amènent ça sur le terrain pour pouvoir contribuer. On a le talent, mais on a besoin de plus. On a besoin de gars qui savent comment gagner, et qui ne sont pas effrayés de parler au staff, des joueurs, et d’accepter leurs responsabilités. On va avoir besoin de beaucoup de ces choses pour avancer. Ça commence en interne, et tous nos gars doivent comprendre comment passer à la vitesse supérieure.” Lloyd Pierce.

À voir si Clint Capela, avec son expérience, pourra être ce joueur.

Via The Athletic.

Leave a Reply