Evan Fournier : « On n’en avait rien à foutre de qui avait le ballon, les coups de sifflet… »

Evan Fournier : « On n’en avait rien à foutre de qui avait le ballon, les coups de sifflet… »

Oh qu’elle fait du bien au Magic cette victoire ! Après 6 défaites en 7 matchs dont 4 d’affilée, Orlando a retrouvé la victoire et pas face à n’importe qui puisque c’est à San Antonio que les Floridiens se sont imposés 117-110 dimanche.

« Pour être tout à fait honnête, on n’en avait rien à foutre de qui avait le ballon, qui avait les coups de sifflet… on voulait juste gagner. On était agressifs, on jouait les uns pour les autres et c’est ça qui a fait la différence. » Evan Fournier

Le Français, qui vient d’avoir 26 ans, shootait à 37% sur ses 8 premiers matchs avant cette rencontre, dont un tout petit 28% à 3-points. Contre les Spurs, il était à 6/7 et 2/3 de loin rien qu’en première mi-temps, pour 14 points. Sa deuxième mi-temps a été plus discrète au scoring (16 points au total) mais il a aussi distribué 7 passes décisives et intercepté 3 ballons en 32 minutes.

« J’ai raté beaucoup de shoots ouverts en deuxième mi-temps mais ça ne m’a pas gêné. J’essayais de trouver mes coéquipiers, de créer. » Evan Fournier

Pour lui comme pour son coach Steve Clifford, c’est dans l’approche du match que l’équipe s’est montrée différence face aux Texans.

« C’est à ce niveau d’intensité et de concentration qu’on doit jouer. Si on le fait alors on pourra progresser et être une bonne équipe. Jusqu’au 4ème quart-temps notre défense était très bonne. On était adroits, on alternait intérieur-extérieur… C’est de loin le meilleur match de notre saison. » Steve Clifford

[Interview] Nicolas Batum : « Dès le premier entraînement, Tony Parker a gueulé sur moi ! »

« Notre approche était totalement différente. Pour moi, si on a bien fait circuler le ballon ce soir, c’est grâce à notre approche. On voulait vraiment cette victoire. C’est comme ça qu’on devrait jouer à tous les matchs. » Evan Fournier

Aaron Gordon, 26 points (record en saison égalé) a pris les choses en main dans un 3ème quart décisif durant lequel il a marqué 13 points et où son équipe a pris jusqu’à 20 points d’avance avant de passer un 12-3 aux Spurs en début de 4ème pour monter à +26. San Antonio n’a pas tardé à répondre en revenant même au mieux à 113-108 à 1’40 de la fin, sans pour autant réussir à compléter le comeback.

« On a levé le pied, on ne peut pas faire ça contre une équipe pareille. » Aaron Gordon

Avant ce match, Gordon restait sur un match à 4 points à 2/5 contre les Clippers.

« Après un mauvais match, je m’auto-torture. Mentalement et psychologiquement. Je me torture pour bien jouer. Il me faut une seconde pour rebondir, mais il faut rebondir. » Aaron Gordon

En plus de Fournier et Gordon, le Magic a aussi été boosté par les 18 points et 7 passes de D.J. Augustin, les 17 points de Terrence Ross en sortie de banc, les 12 points et 11 rebonds de Mo Bamba (son premier double-double en carrière) et es 13 points et 8 rebonds de Nikola Vucevic. L’équipe aura l’occasion de confirmer contre Cleveland (1-8) à l’Amway Center dès ce lundi soir.

« C’est ça la NBA. Vous devez rentrer à la maison et être capable de s’appuyer là-dessus pour poursuivre. C’est ce que font les bonnes équipes. » Steve Clifford via Orlando Sentinel

Leave a Reply