Anthony Davis ne veut plus de la 2ème place : « J’essaie d’être un mix de ces deux gars »

Anthony Davis ne veut plus de la 2ème place : « J’essaie d’être un mix de ces deux gars »

Deuxième derrière Rudy Gobert en 2018 et deuxième derrière Kawhi Leonard en 2016, Anthony Davis a annoncé depuis le début de saison vouloir pour la première fois de sa carrière décrocher le titre de défenseur de l’année pour sa première saison avec les Lakers.

« J’ai le sentiment que j’aurais dû gagner il y a deux ans. » Anthony Davis

« Je pense qu’il peut gagner le titre de défenseur de l’année cette année. Je ne vois personne comme lui en NBA en termes de capacité à défendre sur tous les postes, protéger le cercle comme il le fait et dévier, contenir le ballon. Il n’y a vraiment personne comme lui dans la ligue et si notre défense continue à jouer ce à niveau tout au long de l’année, je pense qu’il le gagnera. » Frank Vogel

Avant d’affronter le Jazz, Los Angeles était la 5ème équipe NBA au defensive rating (points encaissés par match pour 100 possessions), 3ème au nombre de points encaissés par match et 7ème au pourcentage de réussite adverse. Contre Denver au match précédent, Davis avait rendu une copie très convaincante en défense, aussi efficace sur Nikola Jokic que Jamal Murray dans la victoire 105-96 des siens, qui se devaient de rebondir après une défaite face à Dallas dimanche dernier.

« La défense me tient à cœur. À n’importe quel moment en fin de match quand les gars pensent pouvoir scorer sur moi, je le prends personnellement et j’essaie de défendre sans faire faute et d’obtenir des stops pour mon équipe. Dans ces situations, contre deux de leurs meilleurs joueurs, tu cherches à leur faire prendre des tirs difficiles au maximum sans sortir de tes appuis. » Anthony Davis

Cette année, les adversaires directs de Davis sont en moyenne limités à 37%, le deuxième pourcentage le plus bas chez les joueurs ayant défendu au moins 175 tirs cette saison. Mercredi contre Utah, il a ajouté 3 contres à son total (dont un sur une tentative à 3-points de Bojan Bogdanovic), ce qui a porté sa moyenne à 2.7 (1er en NBA à égalité avec Jonathan Isaac) par match.

« Ce qui a le plus changé pour moi c’est la façon dont on défend sur des postes 4 aujourd’hui. Beaucoup d’équipes mettent leur 4 dans le corner, posent un pin-down (écran posé poste bas par un arrière pour un big man) et maintenant je défends sur le ballon au lieu de défendre sur le poseur d’écran.

Sur 166 joueurs ayant défendu sur au moins 75 drives cette saison, Davis se classe 5ème de la ligue avec seulement 0.75 points encaissés en moyenne à chaque fois.

« Pour gagner tu dois croire en ta capacité de gagner, et quand tu as ce genre de gars derrière quand tu défends dans le périmètre ou quand tu as switché avec lui et qu’il défend dans le périmètre, ça t’apporte un tout autre niveau de confiance. Donc il n’impacte pas uniquement les actions sur lesquelles il est impliqué, mais toute la confiance du groupe. » Frank Vogel

« Il s’est adapté à l’évolution de la défense sur les postes 4 et 5 dans le périmètre et cela lui réussit très bien comme on a pu le voir depuis le début de la saison de ce côté du terrain. » LeBron James

À New Orleans selon Rajon Rondo, on appelait Davis ‘Mr. Everything’ en défense. Cette saison, il a aussi marqué les esprits par son contre clutch sur Harrison Barnes contre les Kings pour la 10ème victoire de son équipe, ou son interception sur Brandon Ingram pour tuer le match à New Orleans lors de son retour en Louisiane, cette fois pour la 16ème victoire des siens. Après la victoire sur le Jazz hier, il a rappelé l’influence de Dwight Howard et de Kevin Garnett sur son propre jeu.J

« Dwight de par ses talents de contreur et ses capacités à contrôler la peinture en défense, à gêner les shooteurs, et KD, de par sa ténacité en défense. J’essaie d’être un mix de ces deux gars. » Anthony Davis

« J’ai annoncé qu’il serait MVP et défenseur de l’année. Donc s’il n’obtient qu’un trophée sur deux, je serai énervé. Mes attentes sont très élevées pour lui donc on doit continuer à gagner et j’espère alors que tout le monde comprendra et verra que nous sommes qui nous sommes en grande partie grâce à lui. » Rajon Rondo

via ESPN

Leave a Reply