Jeff Hornacek : “Il y a quelques actions où Frank Ntilikina se croyait toujours au All-Star Weekend”

Jeff Hornacek : “Il y a quelques actions où Frank Ntilikina se croyait toujours au All-Star Weekend”

Cette nuit, la triplette de jeunes meneurs des Knicks s’est vu attribuer beaucoup de temps de jeu au détriment du vétéran Jarrett Jack, scotché sur le banc. Emmanuel Mudiay, titulaire, a tenu son poste sans briller mais ce sont bien Trey Burke et Frank Ntilikina qui ont terminé la rencontre pour offrir une victoire à New York face à Orlando (120 à 113).

“C’est un boost de terminer les rencontres, sans aucun doute. Quand on est sur le terrain à la fin du match, on est utile, on aide cette équipe à gagner. Mon état d’esprit est de continuer à avancer et de construire sur ce genre de matchs.” Trey Burke.

Une construction qui part sur de bonnes bases puisque l’ancien meneur du Jazz a terminé la rencontre avec 26 points, à 12/22 aux tirs.

“Je sais qu’il peut mettre la balle dans le panier et devenir inarrêtable . Il peut aussi contrôler le rythme et c’est le genre de gars qui, quand on lui met beaucoup de pression, peut faire avancer les choses quand on lui donne la balle. Mais je pense que la clé aujourd’hui, c’est que défensivement il a été très bon, il s’est donné à fond pour défendre sur son gars. Dans les vestiaires, il avait vraiment l’air crevé. J’ai dit aux gars qu’ils étaient supposés finir les matchs comme ça. Trey a été génial des deux côtés du terrain.” Jeff Hornacek.

Ntilikina a été plus discret, compilant 7 points, 3 rebonds et 2 passes mais sa performance a elle aussi séduit son coach.

“Il y a quelques actions assez tôt dans le match où il pensait encore qu’il était au All-Star Weekend, il a laissé passer les gars sans vraiment défendre. La deuxième mi-temps était géniale. C’est là qu’est sa force, en défense. Il provoque des pertes de balle et fait des blocks grâce à sa taille.” Jeff Hornacek.

Le jeune rookie français n’a pas été le seul à être bon en défense, et dans ces cas-là les matchs sont tout de suite plus faciles. Même Trey Burke, pas franchement réputé pour ses instincts défensifs au début de sa carrière, a pu s’en rendre compte ce soir.

“Je ne peux pas vraiment suffisamment insister sur le fait que notre défense a vraiment donné le ton. Nous avons eu des contre-attaques, des paniers faciles. Quand nous avons dû jouer sur demi-terrain, nous étions en confiance. Nous devons jouer comme ça tout le temps.” Trey Burke.

Pour lui, cette combinaison de trois meneurs peut leur permettre d’obtenir de bons résultats.

“Nous avons tous les trois des forces différentes. Je pense que ça peut marcher. En ce moment, on joue à haut niveau aux entrainements et je pense que ça nous rend meilleurs. Beaucoup de gens estiment qu’on va devoir se battre pour garder sa place dans se roster. À ce stade de ma carrière, je me bats contre moi-même.” Trey Burke.

“Cette concurrence nous rendra tous meilleurs, c’est une situation saine et nous nous soutenons les uns les autres.” Emmanuel Mudiay.

Des déclarations qui effacent les craintes de Jeff Hornacek.

“Il y aura une compétition pour le temps de jeu. J’espère que les gars ne vont pas se battre entre eux en se disant “j’espère qu’il ne jouera pas bien pour que je puisse entrer sur le terrain.” Jeff Hornacek.

Attention toutefois de ne pas oublier que ce n’était qu’Orlando en face et que ça risque d’être plus compliqué contre un adversaire plus performant.

Via The New York Post et Newsday.

Leave a Reply