A Week in College Basketball : Michigan et Memphis sombrent, Arizona State remporte le derby, les Frenchies se démarquent (encore une fois)

A Week in College Basketball : Michigan et Memphis sombrent, Arizona State remporte le derby, les Frenchies se démarquent (encore une fois)

Comme chaque dimanche, en partenariat avec la référence française sur le College Basketball, le site Midnight on Campusretour sur l’actualité de la semaine en NCAA.

Pour vous tenir au courant quotidiennement de toute l’actu, suivez  Midnight on Campus sur les réseaux sociaux :

Retour sur les faits marquants de la semaine

Après une semaine dantesque en tout point, le College Basketball continue son petit bonhomme de chemin, avec des soirées complètement chaotiques pour les membres du top 25. Récit de cette nouvelle semaine de compétition.

Baylor a détrôné Gonzaga en tête du top 25 et le programme n’était pas loin de connaître la malédiction des nouveaux leaders nationaux. En effet, Oklahoma a sorti le match idéal, avec même un potentiel tir de la gagne, mais la réussite était bien du côté des Bears. Ces derniers évitent l’upset, avec une victoire sur le score de 61 à 57, avec un double-double de Freddie Gillespie (12 points, 15 rebonds). Petite affiche de contender dans la Big 12, entre #14 West Virginia et Texas… Mais le match a été plié de manière expéditive pour WVU, qui s’impose sans trembler (97-59), le tout en ouvrant largement son banc. Une petite soirée tranquille quoi.

La soirée de mardi a été essentiellement marquée par la violente bagarre dans le derby opposant #3 Kansas et Kansas State. Ne rentrons pas dans le sujet, mais l’interception du joueur de KSU n’était pas nécessaire, encore moins le contre et le trash talk de Silvio de Sousa. Terrible de voir un talent comme Silvio, qui n’a pas sa chance avec Bill Self, lui qui a tout fait pour rejoindre le programme quand le coach avait besoin de lui. On a pu voir toute sa frustration dans cette action… Possible fin de carrière universitaire pour le joueur, encore une carrière qui explose en vol pour un joueur de Coach Self… On vous laisse notre papier dessus avec les sanctions notamment. Ah oui, #3 Kansas l’emporte sur le score de 81 à 60.

#4 San Diego State flirte avec le top 3 national et Malachi Flynn est toujours aussi productif. Le prospect plante 18 points, prend 5 rebonds et réalise 5 passes dans la victoire contre Wyoming (72-55). #8 Duke, qui est maintenant hors du top 5 avec sa semaine catastrophique, retrouve le goût de la victoire en écrasant Miami (89-59). 22 points et 6 rebonds pour Matthew Hurt.

Gros choc dans la Big East, avec une affiche de rêve, entre #9 Villanova et #13 Butler. Le match a tenu toutes ces promesses, mais au final, c’est toujours Villanova le patron (76-61). Butler est désormais à 3 victoires pour 3 défaites, mais il faudra compter sur le programme lors du tournoi de conférence, capable de battre n’importe qui sur un match (surtout à domicile). Jalen Smith (25 points, 11 rebonds) se réveille un peu et permet à #17 Maryland de battre une accrocheuse équipe de Northwestern (77-66). Oui, Maryland gagne enfin à l’extérieur, champagne !

Georgia, comme prévu, s’est bien battu contre #15 Kentucky. Mais Ashton Hagans (23 points, 9 passes et 5 rebonds) a été clutch dans les moments opportuns. Victoire de 10 points, sur le score de 89 à 79. Un bon petit match de la SEC comme on aime, offensif et physique. En parlant d’équipe physique et un plaisir offensivement, parlons de #21 Illinois, qui sort une deuxième période incroyable (50-32) alors que le programme était mené à la pause, d’un point. Au final, victoire de 17 points contre Purdue, 79 à 62, avec 22 points et 15 rebonds de Kofi Cockburn.

Que serait un mardi en College Basketball sans upset ? Rien. Merci à TCU, qui remporte le petit derby à domicile contre #18 Texas Tech (65-54), porté par un Desmond Bane (27 points, 6 rebonds) intenable.

Mercredi, nous avons assisté à une véritable démonstration de Tulsa contre Memphis. Le score est sans appel : 80 à 40. On avait dit que cette équipe de Memphis était pitoyable, vous en avez la preuve maintenant. La March Madness risque d’être devant la TV pour la meilleure promotion de freshman cette saison et Coach Hardeway.

En parlant d’équipe pas attrayante, #6 Louisville a eu toutes les peines du monde, encore une fois, pour battre Georgia Tech (68-64). Sans être une équipe viable, le programme affiche un bilan de 7 victoires pour une seule défaite dans l’ACC… Oui.

Obi Toppin a laissé les spotlight à son lieutenant Jalen Crutcher contre St Bonaventure. Une victoire sur le score de 86 à 60 pour les Flyers, avec 23 points, 7 passes et 4 rebonds pour le joueur. Match délicat pour #10 Seton Hall contre Providence, mais l’essentiel est assuré avec une victoire sur le score de 73 à 64. Toujours aucune défaite en conférence et Villanova dans le rétroviseur. Tout roule pour Myles Powell and co !

#16 Auburn se reprend bien avec sa semaine horrible, avec les deux premières défaites du programme cette saison. Une victoire convaincante contre South Carolina (80-67) avec 26 points et 5 rebonds de Devan Cambridge. Enfin, choc dans la Big Ten entre #19 Iowa et #24 Rutgers. Un match passionnant, vraiment, qui se solde par une victoire des Hawkeyes (85-80). Luka Garza affiche 28 points et 13 rebonds, alors qu’en face, Ron Harper Jr termine avec 29 points et 9 rebonds.

Jeudi, grosse sensation avec Indiana qui fait honneur à sa réputation à domicile, en s’imposant de fort belle manière contre #11 Michigan State (67-63). Une ambiance folle, un scénario étriqué pendant 40 minutes, un vrai régal ! Avec cet upset, Indiana se rapproche doucement du podium, avec un bilan de 5 victoires pour 3 défaites, un succès de moins que leur adversaire du soir.

Ah, #12 Oregon et la Pac-12 ! Une nouvelle fois en cette magnifique soirée, nous avons eu le droit à un match dantesque, qui a connu son dénouement après une période de prolongation. USC a lutté à l’extérieur, avec notamment un bon match d’Onyeka Okongwu (23 points, 14 rebonds), mais en face, Chris Duarte (30 points, 11 rebonds, 8 interceptions) était au four et au moulin, et assure le succès de son programme sur le score de 79 à 70. On surveillera cette équipe des Trojans, qui reste quand même dans le peloton de tête et qui posera énormément de soucis aux cadors de la conférence.

En parlant de la Pac-12, #23 Colorado n’a pas eu de problème à se sortir du piège Washington State (78-56). Enfin, un nouvel entrant dans ce top 25, #25 Houston (qui a pris la place de Wichita State) continue son bon parcours dans l’AAC, en battant UConn (63-59), loin sans mal toutefois…

Vendredi, un seul match dans nos radars… Mais quel match ! Un choc dans la Big East, avec déjà un must-win pour #13 Butler, qui recevait Marquette et son scoreur fou, Markus Howard. Ce dernier termine le match avec 26 points au compteur, mais un 8/27 aux tirs, dont un 4/18 à trois points… Bien loin de ses standards… Kamar Baldwin, le leader de Butler, a tenu son rang, avec 31 points, 8 rebonds et 5 passes et au final, après un match dantesque, qui se termine après prolongation, les locaux évitent l’upset (89-85). 

Place à la soirée de samedi et pour être honnête avec vous, on a connu mieux niveau scénario de dingue.

Cette soirée avait pour point d’orgue le Big 12/SEC Challenge, entre les deux conférences. Tout d’abord, #1 Baylor s’est fait un peu peur en seconde période, mais a sorti les stops défensifs quand il le fallait, pour s’imposer sur le score de 72 à 61 contre une accrocheuse équipe de Florida.

Gros choc toujours dans cette petite compétition, avec deux membres top 25 : #15 Kentucky et #18 Texas Tech. Une affiche qui sentait bon la March Madness et le moins que l’on puisse dire, c’est que nous avons eu un match palpitant, avec pour notre plus grand plaisir une prolongation. La logique a été quand même respectée, avec une victoire des Wildcats (76-74) avec un double-double de Nick Richards (25 points, 14 rebonds). Une victoire qui va faire du bien à Kentucky, qui vient de perdre son freshman et ancienne recrue 5*, Kahlil Whitney, qui a demandé un transfert, lui qui était au bout du banc depuis quelques matchs (malgré son statut de onzième meilleur prospect de la promotion).

Yves Pons a profité des spotlights sur la TV nationale pour montrer l’étendue de son potentiel contre #3 Kansas. Il termine le match avec 24 points et 7 rebonds et malgré une fin de match incroyable de son équipe, cela ne permet pas de sortir l’upset… Victoire finale de Kansas, 74 à 68. #14 West Virginia est toujours aussi dominant à domicile cette saison, avec une 10ème victoire en autant de matchs, cette fois-ci contre Missouri (71-54). #16 Auburn s’est fait peur, très peur même, mais s’impose contre Iowa State (80-76). Au final, ce petit tournoi entre les deux conférences a tenu ces promesses !

Dans les autres résultats de la nuit, #2 Gonzaga étrille Pacific (92-59) avec 22 points, 8 rebonds et 4 contres de Killian Tillie et 10 points, 4 passes et 3 rebonds pour Joel Ayayi. Jalen Crutcher continue sa bonne semaine, avec 24 points, 8 rebonds et 7 passes dans la victoire au forceps (87-79) de #7 Dayton contre un concurrent direct, Richmond. Il est bien loin le début de saison et la hype pour Washington… 6ème défaite dans la Pac-12 pour le programme, qui a perdu à #23 Colorado sur le score de 76 à 62. Le freshman Isaiah Stewart (23 points, 8 rebonds) porte son équipe, en vain…

Grâce notamment à un 20-0 en début de match, #6 Louisville n’a pas eu de mal à battre Clemson (80-62). Enfin du spectacle avec les Cardinals, il était temps ! En parlant de spectacle, petit tour dans la Big East avec un match piège par excellence pour #9 Villanova, sur le parquet de Providence. Dans un match défensif à souhait, Collin Gillespie (18 points, 8 rebonds, 5 passes) a enfilé sa cape de leader, pour sécuriser une précieuse victoire à l’extérieur, sur le score de 64 à 60.

Ah oui, il y a eu des upsets aussi. Le premier, dans un derby chaud, Arizona State prend sa revanche (défaite au match « aller » sur le score de 75 à 47) sur son rival de toujours, #22 Arizona, avec un succès d’un point (66-65). Remy Martin (24 points, 4 passes, 3 rebonds) inscrit le layup de la gagne à 10 secondes de la fin, après qu’Arizona nous sort 10 secondes pathétiques, avec un Nico Mannion trop altruiste, qui donne le balle à son coéquipier, qui préfère forcer un tir sur trois joueurs (en essayant d’obtenir la faute)… Terrible gestion pour les Wildcats, qui sont désormais à 3v-3d dans la conférence, comme ASU. Exit le top 25 ?

#20 Memphis continue sa descente aux enfers avec une nouvelle défaite contre un concurrent direct, mais à domicile cette fois. SMU s’impose sur le score de 74 à 70 malgré 15 points et 9 rebonds de Precious Achiuwa. Les joueurs de Coach Hardeway comptent deux victoires de retard sur le groupe de tête. Aucune progression dans le jeu… C’est affligeant.

Enfin, on n’était pas loin d’avoir deux nouveaux upsets. Geo Baker, avec un step-back à trois points au buzzer, évite la défaite de son équipe, #24 Rutgers, contre Nebraska (75-72). Puis, Michigan s’enfonce inexorablement dans les tréfonds de la Big Ten avec une 6ème défaite, contre #21 Illinois (64-62).

Équipe top de la semaine : Villanova Wildcats (16 victoires – 3 défaites)

C’était une semaine plus qu’intéressante pour Villanova, avec la réception de #13 Butler puis le déplacement à Providence.

Le résultat est simple : deux victoires, dont une toute en maîtrise contre les Bulldogs. Nova suit le rythme infernal de Seton Hall, qui n’a toujours pas connu la défaite en conférence. Mais voilà, les Wildcats ont maintenant leur rythme de croisière et le programme progresse collectivement match après match. 

On est encore loin du Villanova de mars, mais on s’y approche doucement. Cela tombe bien, dans deux semaines, déplacement à#13 Butler puis réceptions de #10 Seton Hall puis Marquette. Trois matchs dantesques dignes du tournoi final. 

 

Équipe flop de la semaine : Michigan Wolverines (11 victoires – 8 défaites)

Ah, le fameux emballement de début de saison en mettant une équipe directement dans les potentiels favoris pour le titre après 5 bons matchs.

Michigan en est la preuve, la deuxième partie de saison est la plus révélatrice, avec les matchs de conférence et un combat pendant trois mois. Le bilan est sans appel : 2 victoires pour 6 défaites, soit le troisième pire bilan de la Big Ten, avec seulement une victoire d’avance sur Northwestern.

Attention tout de même, oui Michigan est sur une série de quatre revers, mais à chaque fois, on est pas loin d’assister à la victoire du programme : -7 contre Iowa, -9 contre Penn State ou encore -2 contre Illinois.

On sait aussi que Michigan, historiquement, se réveille fin février pour nous sortir un mois de mars incroyable et un tournoi de conférence plus que solide pour assurer sa place à la grande danse de mars. C’est dans l’ADN du programme. Après, on émet quelques doutes pour cette saison… En tout cas la hype entourant cette jeune équipe n’est plus là sur le plan national. Tout va très vite en College Basketball.

 

Équipe surprise de la semaine : Tulsa Golden Hurricane (13 victoires – 6 défaites).

L’AAC semble plus ouverte que jamais, alors que l’on prédisait une domination sans conteste de Memphis, avec Wichita State qui pouvait lutter, mais sans plus. Alors oui, James Wiseman n’est plus là, mais les autres freshmen le sont et le constat est simple : Memphis n’est pas le patron de la conférence.

À vrai dire, il n’y a aucun patron, avec un groupe de cinq programmes qui affichent le même bilan. Dans ce groupe, nous avons Tulsa, qui a explosé les Tigers sur le score de 80 à 40. Cette victoire a choqué de par sa violence, un +40, c’est assez rare en match de conférence (hormis pour Gonzaga).

Il faut dire que Tulsa est avant tout une équipe forte défensivement, la 41ème meilleure du championnat en ce moment. Il n’y a pas de réel leader, ce prospect qui va mettre en lumière le programme sur la scène nationale. Oui, le junior Brandon Rachal (14.8 points, 6.5 rebonds de moyenne) peut endosser ce rôle, mais c’est surtout un collectif qui se dégage.

Le programme affronte UConn ce dimanche, avant de connaître une semaine off, avant la réception de Wichita State le 2 février dans un choc prometteur. Oui, Tulsa, comme SMU par exemple, peut être la révélation de la conférence, avec en ligne de mire une qualification pour la March Madness.

 

Rencontres de la semaine pour le top 25 (en gras les possibles upsets).

Lundi : #19 Iowa vs Wisconsin / #3 Kansas vs Oklahoma State.

Mardi : #9 Villanova vs St John’s / #5 Florida State vs Virginia / #8 Duke vs Pittsburgh / #24 Rutgers vs Purdue / #13 Butler vs Georgetown / #16 Auburn vs Ole Miss.

Mercredi : #10 Seton Hall vs DePaul / #11 Michigan State vs Nortwestern / #15 Kentucky vs Vanderbilt / #7 Dayton vs Duquesne / #20 Memphis vs UCF / #25 Houston vs East Carolina / #13 West Virginia vs #18 Texas Tech / #1 Baylor vs Iowa State / #4 San Diego State vs New Mexico / #6 Louisville vs Boston College.

Jeudi : #21 Illinois vs Minnesota / #17 Maryland vs #19 Iowa / #12 Oregon vs California / #22 Arizona vs Washington / #2 Gonzaga vs Santa Clara / #23 Colorado vs UCLA.

Samedi : #10 Seton Hall vs Xavier / #9 Villanova vs Creighton / #11 Michigan State vs Wisconsin / #6 Louisville vs NC State / #13 Butler vs Providence / #14 West Virginia vs Kansas State / #1 Baylor vs TCU / #2 Gonzaga vs San Francisco / #3 Kansas vs #18 Texas Tech / #5 Florida State vs Virginia Tech / #7 Dayton vs Fordham / #24 Rutgers vs Michigan / #12 Oregon vs Stanford / #15 Kentucky vs #16 Auburn / #25 Houston vs Cincinnati / #8 Duke vs Syracuse / #22 Arizona vs Washington State / #4 San Diego State vs Utah State / #23 Colorado vs USC.

 

Les articles de la semaine sur Midnight On Campus.

Leave a Reply