La plainte de Charles Oakley contre James Dolan jugée irrecevable

La plainte de Charles Oakley contre James Dolan jugée irrecevable

La justice vient de rendre son verdict dans le procès qui opposait Charles Oakley à James Dolan, le propriétaire des Knicks. En 2017, l’ancien joueur de Big Apple s’en était pris au propriétaire, car ce dernier l’avait éjecté de son siège et la situation avait dégénéré. Il avait été accusé d’agression, de harcèlement et d’intrusion.

Alors qu’un accord avait été trouvé entre les deux hommes pour qu’Oakley ne vienne plus au MSG pendant un an, l’ancien joueur avait à son tour porté plainte contre Dolan pour diffamation, agression et séquestration.

Finalement, Richard Sullivan, un juge New-Yorkais à donner son verdict et à rejeter la plainte d’Oakley.

“Cette affaire donnait l’impression d’être une campagne médiatique, dans laquelle les parties semblaient plus intéressées par l’opinion publique que par le bien-fondé de leurs arguments juridiques. Oakley n’a pas pu produire une revendication juridique plausible qui répondait aux normes fédérales d’une plaidoirie.” Richard Sullivan

L’avocat de l’ancien Knick a déclaré que le combat n’était pas encore terminé.

“C’est juste le début du quatrième quart-temps, nous sommes convaincus que nous pouvons renverser la vapeur en déposant un appel dans les prochains jours.” Doug Wigdor

Les Knicks ont de leur côté, essayé d’apaiser les tensions entre les parties.

“C’était un incident qui n’a profité à personne. Peut-être que maintenant, il peut y avoir une paix entre nous.”

Via ESPN

[Interview] Rudy Gobert : « J’attends un peu ! Tant qu’Evan a encore un peu de cheveux sur la tête »

Leave a Reply