Quand Kareem Abdul-Jabbar conseillait à Kobe Bryant de ne pas s’inspirer du jeu de Daryl Dawkins

Quand Kareem Abdul-Jabbar conseillait à Kobe Bryant de ne pas s’inspirer du jeu de Daryl Dawkins

Kobe Bryant a connu un début d’après-carrière très productif, avec notamment une 4ème nouvelle qui allait sortir en mars. Il a rapidement eu du succès, récompensé notamment par un Oscar. Kareem Abdul-Jabbar est un autre de ces joueurs qui écrit beaucoup puisque l’ancien Laker a sorti 16 livres sur des thèmes très variés, et hier la chaîne Histoire a diffusé un documentaire fait en partenariat lui, intitulé “Black Patriots: Heroes of the Revolution.” Une collaboration entre les deux Lakers aurait pu très bien se faire même si KAJ explique qu’il n’en a pas été question et il le regrette.

“Je n’ai jamais parlé à Kobe de ces choses. J’aurais aimé. J’aurais été la muse de Kobe. J’aurais sans aucun doute aimé lui en parler. Je l’ai croisé quelques fois après sa retraite. Mais nous n’avons pas pris le temps de discuter.” KAJ

Quand Kobe était jeune, il a pas mal côtoyé Jabbar puisque son père jouait en NBA et Kobe se souvenait de la première fois qu’il avait croisé la légende lors d’un match entre les Lakers et le San Diego Clippers de son père. Abdul-Jabbar avait joué avec lui et le roi du bras roulé se souvient qu’un jour en Italie, il a eu une conversation avec Kobe et sa famille au sujet du joueur qu’il devrait prendre en modèle. Étrangement c’est l’intérieur Daryl Dawkins dont le jeune Kobe s’inspirait. Il lui a conseillé plutôt de modeler son jeu sur celui de son père.

“Daryl a passé tellement de temps à être un clown et à ne pas se concentrer sur les aspects plus subtils du jeu. Daryl était incroyable et il était doté d’un physique comme Shaq. Mais il n’avait pas conscience de son potentiel et de la façon de l’utiliser. C’est quelque chose que Kobe n’aurait jamais fait. Kobe a utilisé chaque once de son potentiel. Vous voyiez le tueur en lui. C’est parce qu’il a appris comment utiliser son potentiel tout de suite et il a utilisé ses talents de la meilleure des façons. J’ai énormément de respect pour lui. Il a tiré le meilleur de son jeu et pratiquait un basket intelligent.” KAJ

Via USA Today

Leave a Reply