Eric Paschall défend Damion Lee : “Vous avez oublié à quel point il était fort”

Eric Paschall défend Damion Lee : “Vous avez oublié à quel point il était fort”

Il y a quelques jours, Damion Lee s’était attiré les moqueries de Twitter après une fin de match ratée face aux Raptors, malgré une bonne performance d’ensemble (23 points). Cette nuit, il s’est racheté avec 24 points, dont un and-one pour repasser devant à 1min40 de la fin du match et permettre aux Warriors de s’imposer face à Philadelphie (118 à 114). Après la rencontre, c’est toute l’équipe qui est montée au créneau pour le féliciter, après l’avoir défendu quelques jours plus tôt. Particulièrement Eric Paschall.

“Je me rappelle être revenu chez moi après le dernier match, et tout le monde lui rentrait dedans. J’ai vu qu’il était dans les tendances sur Twitter, et je n’ai pas aimé ça. J’ai le sentiment qu’il faut toujours soutenir ses coéquipiers, c’est pourquoi j’ai tweeté ce que j’ai tweeté (il l’a défendu sur Twitter ndlr). Les gens lui manquaient de respect comme s’il avait mal joué. Ce n’est pas parce qu’il a eu une séquence compliquée que vous pouvez lui enlever son bon match. C’est pour ça que je l’ai encouragé après la victoire, je voulais qu’il sache que c’était un tueur. Comme je l’ai dit dans mon tweet, beaucoup de personnes ne connaissent pas son histoire, mais il a traversé beaucoup de choses dans sa carrière. Donc ce n’est pas surprenant de le voir se reprendre comme ça. Il s’est fait une rupture des ligaments du genou, a été un two way player… Mais ce genre de choses arrive. C’est un super joueur, il l’a montré. C’est pour ça que j’ai tweeté, vous avez complètement oublié à quel point il était fort.” Eric Paschall.

L’attitude de Paschall et de ses coéquipiers ont fait beaucoup de bien à Damion Lee et lui ont permis de gérer tous les commentaires négatifs qu’il a vus sur les réseaux sociaux ces derniers jours.

“C’était énorme, ça montre quel genre de gars ils sont, quelle organisation nous avons. Nous sommes des frères, et peu importe ce qu’on traverse, les hauts et les bas et que l’on connait, on va toujours se serrer les coudes et se défendre. J’étais mal, j’essayais de me débarrasser de la pression. Je déteste quand on parle de moi, je veux juste m’amuser et être entouré d’amour, de mes coéquipiers. Ce qui est arrivé contre Toronto, ça arrive, mais la beauté de cette ligue c’est que vous jouez souvent. Donc  j’ai juste essayé d’aller sur le terrain et de m’amuser. Je suis resté concentré, en sachant que pour le reste de ma carrière, pas seulement maintenant, je vais devoir être toujours plus concentré. C’était un super match pour nous en tant que groupe. ” Damion Lee.

Sans Stephen Curry, malade, c’est Lee qui, accompagné de Paschall, a pris les choses en main.

“Ce n’est pas surprenant, il a beaucoup de dureté et de persévérance en lui. Il faut penser à la manière dont il est arrivé ici. Si vous jouer en NBA assez longtemps, de choses comme la dernière fois, des fins de matchs compliquées, ça arrive. Il a vite rebondi et son match dans l’ensemble contre Toronto était très bon. Il a juste eu quelques actions compliquées à la fin. Ce que j’aime avec cette équipe, c’est de voir les histoires des gars qui la composent.” Steve Kerr.

Lee tourne à 12,8 points (42% aux tirs, dont 36% de loin), 4,9 rebonds et 2,7 passes décisives cette saison.

Via ESPN.

Leave a Reply