Toni Kukoc revient sur son match contre la Dream Team : « Je n’avais aucune idée de ce qu’il se passait à Chicago, j’ai été surpris par l’intensité »

Toni Kukoc revient sur son match contre la Dream Team : « Je n’avais aucune idée de ce qu’il se passait à Chicago, j’ai été surpris par l’intensité »

- dans Chicago Bulls - NBA, Infos NBA
0

Toni Kukoc avait reçu un traitement particulier de la part de Michael Jordan et Scottie Pippen lorsque la Dream Team avait affronté la sélection croate aux J.O de Barcelone lors du premier tour. Dans une série de questions / réponses, l’ancien Bull est revenu sur cet épisode.

« Je ne m’attendais pas du tout à ça. Je connaissais Michael et Scottie juste parce que j’avais été drafté. Je les avais regardés les trois étés précédents quand j’étais avec l’équipe nationale ou que je me préparais pour le championnat d’Europe ou du Monde. J’avais regardé les Bulls en Finales, donc une fois que nous sommes allés aux Jeux Olympiques, je ne m’attendais pas du tout à ça. Je ne les avais jamais rencontrés. Je n’avais aucune idée de ce qu’il se passait entre les joueurs et les dirigeants à Chicago, j’ai été surpris par l’intensité. J’avais aussi d’autres choses en tête. Ma femme s’apprêtait à donner naissance à mon premier enfant, qui est né deux ou trois jours après notre match contre l’Allemagne. Je n’utilise pas ça comme excuse, c’est arrivé et j’ai fait un match horrible. J’ai beaucoup mieux joué en finale. Quand vous êtes défendu par Michael ou Scottie Pippen, je pense que peu de joueurs font un bon match. À cette époque, c’était les meilleurs défenseurs du monde, peut-être de tous les temps. » Toni Kukoc

Dans ce fameux match, Kukoc n’avait pas marqué le moindre point avant la fin de la première mi-temps. Il termina la rencontre (perdue 103-70 par son équipe) à 4 points à 2/11 aux tirs et 7 ballons perdus.

Drafté au second tour en 1990, Kukoc jouait encore en Europe en 1992. Il ne rejoindra la NBA que pour la saison 1993-94. À l’époque, le GM des Bulls Jerry Krause s’était mis à dos Pippen et Jordan en n’arrêtant pas de vanter les qualités de sa nouvelle recrue. Or à l’époque Pippen, qui approche de la fin de son contrat rookie, est en train de devenir une superstar, et espère une augmentation de salaire. Krause veut faire venir Kukoc et est réticent à lui offrir. Cela provoquera aussi la colère de Jordan, qui ne portait déjà pas Krause très haut dans son estime. Pippen obtiendra finalement son contrat, mais le mal était fait. Dans le documentaire « Dream Team », Jordan lâchera une phrase restée dans les mémoires :

« On ne jouait pas contre Toni Kukoc. On jouait contre Jerry Krause avec un maillot de la Croatie » Michael Jordan

Partez à Miami ! ✈️🏨🏀😍

C'est ici : 

Leave a Reply