Le Death Lineup d’OKC fait des ravages; Chris Paul : “on ne sait jamais quels sont les différents objectifs des joueurs”

Le Death Lineup d’OKC fait des ravages; Chris Paul : “on ne sait jamais quels sont les différents objectifs des joueurs”

Avant le training camp du Thunder, avec un effectif new look, exit Russell Westbrook et Paul George, le coach Billy Donovan a réuni ses 3 meneurs Chris Paul, Dennis Schröder et Shai Gilgeous-Alexander pour leur soumettre une idée : les faire jouer tous les 3 ensemble.

“Si nous faisons circuler le ballon, que nous le partageons et que nous jouons ensemble, ce sera vraiment difficile de défendre sur nous. Et vous êtes tous les 3 très bons pour ça.” Donovan

Cette association posait bien sûr des questions puisque Chris Paul et Dennis Schröder sont de petits meneurs et si SGA est bien plus grand il reste frêle. De plus ce sont 3 joueurs qui aiment avoir le ballon.

“J’espérais que cela fonctionne. Nous avons tous des personnalités différentes et on ne sait jamais quels sont les différents objectifs des joueurs, mais j’étais excitée à cette idée. Le plus important c’est que Billy a discuté avec nous. Nous l’avons rencontré, tous les trois ensemble, et nous avons parlé des possibilités de ce que cela pourrait être, et par chance chacun d’entre nous se sacrifie un peu pour le succès de l’équipe.” Chris Paul

Un pari qui est payant pour l’instant puisque le Thunder est clairement la bonne surprise de cette saison, bien installé dans la course aux playoffs avec un excellent bilan de 34-22 pour une belle 6ème place à l’Ouest.

Cette nuit ils ont dominé une des meilleures équipes de l’Ouest, les Nuggets, avec la manière, encore une fois excellents dans le dernier quart. OKC s’est fait une spécialité d’arracher des victoires dans les moments chauds avec un net rating absurde de +27.3 points par 100 possessions lors des situations clutchs (38 rencontres, record de la saison) où l’écart était au maximum de 5 points dans les 5 dernières minutes. Ils ont remporté 25 de ces 38 matchs avec en moyenne de 123.5 points par 100 possessions (de loin la meilleure marque en NBA). Quand le trio de meneurs est sur le terrain, OKC score 29.6 points de plus que son adversaire sur 100 possessions.

“Ils coexistent, ils ont tous trouvé un moyen de se rendre meilleurs les uns les autres. J’avais le sentiment que cela pouvait marcher, mais pas si ces gars n’avaient pas eu l’attitude et la mentalité adéquates. Tout cela dépendait de la façon dont ils allaient gérer ça.” Donovan

L’association des 3 plus Steven Adams et Danilo Gallinari, donne tout simplement le meilleur lineup de NBA (parmi ceux qui ont joué au moins 150 minutes) avec un +30.2 points par 100 possessions sur 159 minutes. Et 58.2% de ces minutes ont été jouées en dernier quart.

Face à Denver ce 5 a fait pencher la balance avec un 10-6 en 4 minutes avec Chris Paul qui a encore fait mal grâce à ses shoots à mi-distance.Il a donné des migraines à la défense, comme il l’a fait si souvent cette saison en prenant les choses en main en dernier quart pour un total de 29 points sur le match en mode finisseur avec notamment une action à 4-pts.

“S’il y avait des micros sur nous, vous verriez que nous sommes chacun le plus gros soutien des autres. J’ai vu des équipes où les coéquipiers ne s’encourageaient pas vraiment. Ils veulent que vous jouiez mal de façon à pouvoir être sur le terrain à votre place. Mais nous ne sommes pas comme ça ici donc c’est rafraîchissant et super à voir.” CP3

Ce trio, Donovan l’utilise 47.7% du temps dans le dernier quart

“Ce n’est pas comme si j’essayais de le garder pour le dernier quart. Je ne veux pas par exemple que nous essayions de jouer comme ça à d’autres moments du match et que nous ne soyons pas aussi bons. Il y a un équilibre à trouver” Donovan

Pour l’instant cet équilibre OKC le trouve parfaitement et peut rêver de grandes choses alors même qu’il s’agit d’une année de reconstruction.

“Nous voulons juste gagner. Et peu importe ce qu’il faut faire dans une situation donnée, nous sommes prêts à le faire. Nous avons des gars qui sont altruistes et c’est pour cela que ça fonctionne.” SGA

Via ESPN

Leave a Reply