Première dans l’histoire NBA pour Coby White, qui a son petit secret

Première dans l’histoire NBA pour Coby White, qui a son petit secret

Hier soir dans la victoire des Bulls face aux Wizards 126-117, deux joueurs de Chicago ont tiré leur épingle du jeu, Zach LaVine avec 32 points, mais surtout le rookie Coby White auteur de 33 points 6 rebonds et 2 passes décisives. Cette belle performance s’ajoute à celle du dernier match pour faire de White le premier rookie à scorer 30 points dans deux matchs consécutifs tout en sortant du banc. Une bien belle distinction pour l’ancien de North Carolina. Mais alors, quel est le secret du rookie ? Pour le principal intéressé, ce sont ses cheveux.

« Oui. Ça me donne des pouvoirs. » A déclaré White à ESPN. « C’est ce que tout le monde dit. C’est un peu ma marque de fabrique. »

Chicago qui était sur une série de 8 défaites consécutives avait à cœur de se relancer. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils l’ont fait avec la manière contre les Wizards. Hier soir, les 53 points de Bradley Beal n’ont pas suffi pour venir à bout de Chicago.

Même s’il a paru dans une super forme lors de ces deux dernières rencontres, l’ancienne star des Tar Heels de North Carolina a connu des hauts et des bas avec 37,7 % de réussite au tir cette saison. Même après ces deux fortes performances offensives, le coach des Bulls, Jim Boylen, n’est toujours pas convaincu pour titulariser son jeune joueur.

« Nous avons une second-unit qui joue de nouveau très bien, et nous faisons également entrer Coby avec les titulaires à certains moments du match, donc après deux matches à 33 points, je ne sais pas si cela a un sens. » A déclaré Boylen. « Nous allons examiner tout ça de plus près. »

Alors même s’il est cantonné à un rôle de sixième homme, c’est déjà un bon début pour le rookie. Cette saison, il tourne en moyenne à 11,9 points, 3,5 rebonds et 2,4 passes décisives le tout en 24 minutes. White peut d’ores et déjà se tourner vers l’avenir, et à l’image du mono-sourcil d’Anthony Davis ou de la barbe de James Harden, peut-être que les cheveux de Coby White deviendront aussi sa marque à lui.

Leave a Reply