Golden State Warriors - NBAInfos NBA

Draymond Green : « Depuis le début du match, il n’arrêtait pas de parler, jusqu’à ce que je le fasse taire »; Steph : « Il est parti avant la fin. J’étais très déçu »

Pas mal d’ambiance hier après-midi à Washington pour la réception des Warriors. Si une partie du public était acquise à la cause des champions et de Stephen Curry, qui a eu droit à des chants de MVP, une autre était hostile. Certains Warriors en ont fait les frais, dont Draymond Green, qui a été chahuté tout le match ou presque par un fan.

« Depuis le début du match, il n’arrêtait pas de parler, jusqu’à ce que je le fasse taire, » a déclaré Green. « Évidemment il s’est arrêté. Mais il n’arrêtait pas de parler. J’apprécie ça, je n’étais pas dans le rythme. Rien n’allait, je n’arrivais pas à trouver le rythme, mais merci à eux – il était deux. Il m’a mis dans le rythme, donc j’apprécie ces gars. »

Cette rencontre a encore été bien compliquée pour les Warriors, qui s’en sont remis au duo Steph Curry – Jordan Poole pour les maintenir en vie. Steph a planté 17 points en premier quart et Poole 23 dans le second. En face Kristaps Porzingis se régalait avec 25 points à la pause, et en dernier acte les Californiens se sont retrouvés derrière de 8 points. C’en était assez pour Draymond Green, jusque là très discret, mais surmotivé par les critiques de ce fan.

« Il n’arrêtait pas de dire : ‘tu crois que tu es un Hall of Famer ? Il vaudrait mieux que je ne t’entende plus dire ça.' » A expliqué Draymond Green lorsqu’on lui a demandé ce que ce fan disait. « Je suis comme ça. Je fonctionne comme ça. »

Draymond n’a pas été le seul à être pris à parti par ce fan, Steph Curry aussi. Et les Warriors ont dit à l’ailier fort de le faire taire. Alors que Steph plantait 12 points en dernier acte, Green a lui inscrit 11 points à 4/4 dont 2 tirs à 3-pts capitaux, en plus de 4 passes, 2 rebonds et 1 interception.

« Nous aimons toujours quand Draymond est engagé, peu importe qui met de l’huile sur le feu. » A déclaré Steph Curry

Curry a expliqué que tout ce trash talk était de bonne guerre, sans que les limites soient dépassées, et que c’est « supposé se passer comme ça entre fans et joueurs. » Toutefois, il n’a pas manqué de remarquer que ce fan n’est pas resté jusqu’au bout…

« Mais ce mec est parti avant la fin. J’étais très déçu, » a déclaré Curry. « J’étais très déçu. Nous étions en train de faire tourner le chrono – il faut assumer jusqu’au bout – et quand nous sommes rapprochés du banc, j’ai cru qu’il y aurait un dernier mot. J’ai regardé vers lui et je l’ai vu sortir avant que le temps soit écoulé. C’est une règle de base, tu ne peux pas faire ça. Je suis sûr qu’il serait resté si on avait perdu. »

Via NBC