Jeff Green : “Nous avons juste dû nous regarder dans le miroir”

Jeff Green : “Nous avons juste dû nous regarder dans le miroir”

Le Jazz était dans une période très difficile après un road trip raté et pas moins de 5 défaites sur les 6 derniers matchs avant de recevoir les Grizzlies de Memphis. L’occasion parfaite pour se relancer et éviter surtout de rentrer dans une crise. Il y avait deux gros soucis lors des dernières très lourdes défaites : trop de ballons perdus et une défense méconnaissable, la faute notamment à un souci d’efforts. Mais cette nuit ils ont appliqué la recette de la victoire face aux Grizzlies. Le Jazz a notamment fait parler sa défense dans le second quart après un premier où les hommes de Quin Snyder avaient encaissé 38 points. Memphis n’a mis que 18 points et seulement 10 lors des premières 10’30, forçant 7 ballons perdus pour prendre les commandes et s’envoler.

“Nous avons fait des stops. Nous avons élevé notre niveau défensivement et nous avons arrêté de perdre le ballon en attaque. Puis tout à coup nous avons pu scorer, faire des stops et courir. Le ballon circulait.” Rudy Gobert

Le ballon a bien circulé en attaque et cela s’est traduit par un superbe 57% aux tirs dont 19/34 à 3-pts et 32 passes décisives.

“Nous avons fait bouger le ballon. Nous étions tous sur la même longueur d’onde et dans l’ensemble nous avons essayé d’impliquer tout le monde. C’est comme ça que nous devons continuer de jouer.” Donovan Mitchell

“Ça fait du bien de retrouver la victoire. La façon dont nous avons joué aujourd’hui c’est comme ça que nous sommes supposés le faire. Cela fait du bien de se remettre dans un bon rythme.” Jeff Green

Joe Ingles, en difficulté en ce début de saison, a distribué 10 passes décisives, titularisé en l’absence de Mike Conley pour s’occuper pas mal de la création.

“Il a commencé à trouver un certain niveau de confort et il a montré sa capacité à créer du jeu, trouver ses coéquipiers ouverts ou alors pour finir. Il a pris de très bonnes décisions.” Snyder

Une bonne réaction donc pour le Jazz, qui a profité des deux jours depuis la défaite face aux Lakers pour se remettre dans le droit chemin.

“Nous avons juste dû nous regarder dans le miroir et trouver des solutions individuellement : comment rendre l’équipe meilleure en faisant notre boulot. Nous avons fait ça lors des deux derniers jours et à l’entraînement nous nous sommes donnés à fond. Nous avons beaucoup mieux communiqué et cela s’est traduit en victoire, donc nous prenons.” Jeff Green

Le calendrier est plutôt favorable pour Utah, qui a l’occasion de prendre sa marche en avant.

Via Deseret News

Leave a Reply